Le coaching exécutif associé à un assessment est une ressource inestimable pour les entreprises et leurs talents.
Il permet d’identifier les forces et les pistes d’améliorations d’un dirigeant (mais pas seulement !), de lui faire prendre conscience de la nature de sa relation aux autres et de le faire progresser pour augmenter son impact dans l’organisation.

Mais pour mettre en place une politique de coaching exécutif efficace, il est important de choisir la bonne approche.

En effet, trop de programmes de coaching aujourd’hui manquent de contenu.
Ils dissimulent une absence de résultats concrets par le suivi d’indicateurs difficilement mesurables, ou même par une absence de suivi totale.

Or si le coaching exécutif a, de par sa nature, des éléments liés au ressenti du participant, il est aussi composé d’éléments mesurables pour pouvoir évaluer sa réussite.

Et c’est la principale raison pour laquelle le coaching basé sur un assessment est une approche utile pour les organisations, car il met à disposition des données objectives essentielles pour le coach et le participant.

Avant de choisir un programme de coaching, il est donc important de bien comprendre cette différence.

Tendances du marché du coaching

Le marché du coaching exécutif est évalué à environ 9,3 milliards de dollars et croît d’environ 12 % par an.
D’après Jackie Sahm, MS, directrice du développement des produits chez Hogan Assessments « Par le passé, le coaching exécutif était considéré comme une solution à un problème. Maintenant, il est considéré comme un amplificateur de performance, un signal pour l’exécutif que l’organisation souhaite continuer à investir en lui. »
Et de ce fait, le coaching exécutif accorde désormais une importance particulière au bien-être et à la performance dans le temps.

D’autres tendances incluent la démocratisation du coaching, où le coaching est proposé à des personnes à tous niveaux de l’entreprise et pas seulement aux cadres et aux hauts potentiels.
La technologie a réduit certaines barrières à la mise en place d’un coaching pour tous, et notamment en termes d’investissement.
L’intelligence artificielle dans l’espace du coaching montre également un potentiel et semble gagner en influence, avec certaines précautions à prendre en compte

Face à l’explosion de l’offre sur le marché, trouver un coaching exécutif de qualité devient un vrai défi et les offres à très bas prix fleurissent, souvent au détriment du coaché car il est souvent difficile de juger de la qualité sans avoir commencé le coaching.
De ce fait, il est d’autant plus important de faire attention aux résultats du coaching et aux améliorations concrètes apportées par le coaching.

Mesurer les résultats du coaching exécutif

La façon dont les résultats du coaching sont évalués aujourd’hui repose principalement sur des questionnaires de satisfaction ce qui signifie essentiellement de demander aux gens ce qu’ils ont pensé de l’expérience.
En moyenne, plus de 80% des personnes disent avoir apprécié l’expérience du coaching, en être satisfaites et recommander le coaching à d’autres.
Cela ne signifie pas que la plupart des coachs sont excellents ! Mais plutôt que la plupart des gens aiment parler d’eux-mêmes.

La satisfaction est facile à mesurer.
Mesurer le retour sur investissement du coaching est plus difficile.
Pourtant l’utilisation de la donnée est primordiale dans les sujets RH.
Il est important de mesurer les résultats, ou l’efficacité du coaching, dans la performance du leader et de son équipe, surtout dans leur fonction organisationnelle.

Au lieu de simplement donner des conseils ou de l’espace pour que les participants parlent, les coachs de qualité se concentreront sur la modification comportementale qui impacte les résultats en termes de performance par exemple.
Tout comme les coachs sportifs mettent l’accent sur la pratique, l’évaluation et le perfectionnement, un coach exécutif devrait donner des missions de pratique, s’attendre à ce que le participant obtienne des feedbacks de son entourage et aider le participant à analyser les résultats et fixer de nouveaux objectifs de pratique.

Le coach tient le participant responsable de ses progrès dans le cadre de la performance organisationnelle.

Coaching exécutif basé sur un assessment

La principale différence entre le coaching traditionnel et le coaching basé sur un assessment réside dans l’utilisation d’un diagnostic valide et de qualité. De bonnes évaluations de personnalité, comme celles utilisées chez Authentic Talent, sont conçues pour prédire la performance en milieu de travail, ou la manière dont le comportement d’un leader ou d’un individu affectera son entourage.
Cependant, ce n’est pas la seule chose qui distingue le coaching basé sur l’assessment.

Un résultat mesurable

Le coaching exécutif basé sur l’assessment est mesurable.
Il ne suffit pas à un coach de regarder les évaluations de performance et de demander au participant, par exemple, combien d’heures de sommeil il obtient.
Tout comme un médecin ne devrait pas traiter un patient sans effectuer des tests, un coach ne devrait pas coacher un leader sans évaluation de départ.

Le coaching exécutif basé sur l’assessment établit un point de départ pour le développement de la personne. C’est également une évaluation objective qui permet de fixer des objectifs clairs, essentiels à un plan de coaching approprié.
Pour paraphraser Lewis Carroll, «si vous ne savez pas où vous allez, n’importe quelle route vous y mènera. »

Une démarche instructive

Les coachs ont besoin de données sur les forces comportementales et les faiblesses potentielles qu’une personne apporte à son environnement.
Le participant a également besoin de le savoir. Souvent, les gens ne sont pas disposés à dire la vérité à leur hiérarchie, de sorte que les managers reçoivent des commentaires partiels, indirects ou même déformés. Les assessments peuvent aider à identifier les comportements mal adaptés et les opportunités d’amélioration.

Une approche différenciante

Le coaching exécutif basé sur l’assessment est également différenciant.
Étant donné l’absence d’un organisme de réglementation dans le coaching exécutif, les clients utilisent souvent les certifications pour identifier l’expertise d’un coach ou d’une entreprise de coaching.
Ils s’attendent à ce que les coachs aient des certifications spécifiques répondant à leurs besoins organisationnels.

Un coaching transformateur

Un assessment de haute qualité peut considérablement améliorer la qualité du coaching tant pour le leader que pour le coach.
Un coaching durable, significatif et profondément puissant provient d’évaluations valides qui représentent la richesse et la complexité des différences individuelles – et non celles qui réduisent la personnalité à quelques types.
Les évaluations valides et fiables peuvent transformer la compréhension d’un leader de lui-même et de ses relations avec les autres.

Le Coaching exécutif basé sur l’évaluation et l’IA

Avec la démocratisation du coaching susceptible de se poursuivre, la technologie du coaching contribuera à façonner l’avenir de l’espace. « J’espère que nous verrons le coaching devenir plus axé sur les résultats avec des résultats plus mesurables et que nous pourrons profiter des données massives dont nous disposons », a déclaré Jackie.

Même si les coachs IA ne se révèlent pas équivalents aux coachs humains, l’IA pourrait aider à automatiser une partie de la préparation, de l’interprétation ou de l’analyse d’un coach.

En conclusion, mettre en place une stratégie de coaching exécutif est un vrai avantage pour la performance de vos équipes. Et c’est aussi une bonne manière de fidéliser vos talents.
Mais le choix du coaching est fondamental et va déterminer le retour sur investissement que l’entreprise et le participant vont tirer du coaching.
Il est donc important de privilégier une approche scientifique et des résultats rationnels pour maximiser l’efficacité de la démarche.

Envie d'en savoir plus 2

Nos autres articles

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Merci pour votre inscription !

Newsletter

Articles, podcasts, évènements...inscrivez vous à notre newsletter pour ne rien manquer !